jeudi 6 octobre 2016

Sandy Denny - Gold Dust (1998)

Sandy Denny Gold Dust Live At The Royalty
Sandy Denny - Gold Dust (1998)
A l'image de Sandy Denny, Gold Dust, son ultime témoignage live, a eu une vie mouvementée. 

En novembre 1977, après deux ans d'absence, Sandy Denny remonte sur scène pour promouvoir son nouvel album Rendezvous. Elle ne le sait pas encore, mais le concert enregistré le 27 de ce mois, au Royal Theatre de Londres, sera son dernier. Cinq mois plus tard, le 21 avril 1978, elle décédera suite à une mauvaise chute dans un escalier. Elle était alors âgée de 31 ans et laissera derrière elle une petite fille, Georgia.  

Rien ne garantissait que ce retour soit un succès. En quelques années, la scène musicale britannique s'est complètement métamorphosée. La déferlante punk à tout balayé sur son passage. Les artistes de la décennie précédente sont désormais considérés au mieux comme des ringards, au pire comme des dinosaures appelés à disparaître. Le folk, le rock progressif ne sont plus en odeur de sainteté. Le monde est passé à l'heure des crêtes colorées, des épingles à nourrice... et du disco. Abba, Sex Pistols, même combat. 

Ceci explique sans doute pourquoi aucune chanson traditionnelle ne figure au répertoire de la chanteuse. Elle-même a pris conscience de ce changement de direction du vent : "Si je dois chanter Matty Groves encore une fois, je me jette par la fenêtre" aurait-elle déclaré. Ne sont donc interprétées que ses propres compositions, à l'exception de I Wish I Was A Fool For You (For Shame Of Doing Wrong), clin d’œil à son vieux complice Richard Thompson, et Tomorrow Is A Long Time de l'inévitable Bob Dylan.

Naturellement, elle a privilégié les titres de Rendezvous. Ils sont cinq au total. De ses autres albums solos, trois sont de The North Star Grassman And The Ravens, trois autres de Sandy et un seul de Like An Old Fashioned Waltz, le magnifique Solo. Elle n'oublie pas d'évoquer son passage au sein de Fairport Convention en reprenant un autre de ses classiques, Who Knows Where The Time Goes de l'album Unhalfbricking, ainsi que Strange To Himself et One More Change, toujours aussi splendide, de Rising For The Moon. Nothing More et The Sea sont là pour rappeler la période Fotheringay.

De ce groupe éphémère mais très important dans sa carrière, on retrouve ce soir-là son mari Trevor Lucas à la guitare acoustique, et le bassiste Pat Donaldson. Rob Hendry, croisé auparavant sur le Prologue de Renaissance, est à la guitare électrique, accompagné de Pete Willsher à la pedal steel guitar. Derrière les baguettes, se tient Dave Mattacks, alors ex-Fairport Convention. Ce talentueux batteur aura l'honneur, au cours de sa carrière, de jouer aux côtés de Paul McCartney, George Harrison, Elton John, Cat Stevens et Garry Brooker.

Il faudra attendre vingt longues années pour que Gold Dust voit finalement le jour. Pendant longtemps, les bandes enregistrées sont demeurées inexploitables suite à un incident technique survenu lors de l'enregistrement. Les parties de guitare de Rob Hendry étaient devenues totalement inaudibles. Mais, en 1997, elles sont réenregistrées par Jerry Donahue, un proche de Sandy, accompagné aux chœurs par Simon Nicol et Chris Leslie. Tous deux sont alors encore actifs au sein de Fairport Convention avec un certain... Dave Mattacks à la batterie.

Gold Dust ne peut que combler les fans de Sandy Denny. Certains ont toutefois reproché l'évolution de sa voix, moins diaphane qu'à ses débuts. S'il est certain qu'elle a évolué avec les années, il est une chose que l'on ne peut pas lui enlever, celle de transmettre avec la même conviction toute une palette d'émotions. Sandy était aussi magique sur scène qu'en studio. Elle était et demeurera à tout jamais une très grande artiste. 


Musiciens


Sandy Denny : chant, piano, guitare acoustique

Trevor Lucas : guitare acoustique, chœurs
Rob Hendry : guitares
Pete Wilsher : pedal steel guitar
Pat Donaldson : basse, chœurs
Dave Mattacks : batterie

Sessions 1997
Jerry Donahue : guitares
Simon Nicol : chœurs
Chris Leslie : chœurs

Titres


01. I Wish I Was A Fool For You (For Shame Of Doing Wrong)
02. Stranger To Himself
03. I'm A Dreamer
04. Take Me Away
05. Nothing More
06. The Sea
07. The Lady
08. Gold Dust
09. Solo
10. John The Gun
11. I'll Take A Long Time
12. Wretched Wilbur
13. Tomorrow Is A Long Time
14. The Noth Star Grassman
15. One More Chance
16. No More Sad Refrains
17. Who Knows Where The Time Goes