Affichage des articles dont le libellé est Anna Jobs Bender. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Anna Jobs Bender. Afficher tous les articles

mercredi 22 février 2017

Introitus - Anima (2014)

Introitus Anima
Introitus - Anima (2014)
Anima, troisième album du groupe suédois Introitus, est magique. En à peine plus d'une heure, il synthétise le meilleur de ce qu'a pu produire au cours de ces dernières années le courant néo-progressif conjugué au féminin. 

D'entrée, l'instrumental Initiare et son piano solitaire, son chant lointain, sa flûte bucolique suivi de son final symphonique se place dans l'héritage direct du Renaissance glorieux des années 70.  

Sans transition, Introitus se lance ensuite dans un Broken Glass typique du rock néo-progressif contemporain comportant son lot de guitares nerveuses et ses claviers flamboyants. La chanteuse Anna Jobs Bender établit alors une mise sous tension directe opérant sur les nerfs de l'auditeur, comme sait si bien le faire Tracy Hitchings de Landmarq. 

Who Goes There, introduit pas une basse bien ronflante à la Matt Cohen de The Reasoning, oscille entre AOR et progressif bien pêchu. L'univers de Touchstone n'est pas bien loin. Le solo de guitare final exécuté avec grâce par Päre Helje n'est pas sans rappeler ceux de leur mentor John Mitchell, également membre éminent d'Arena. 

Cette même guitare ouvre avec majesté un Slipping Away dépassant de peu les onze minutes. Plus classique dans sa construction pourtant complexe, il est cette fois-ci aisé de faire le parallèle avec les Américains de Glass Hammer, notamment lorsqu'ils sont menés par la divine Susie Bogdanowicz

La famille est un thème de prédilection récurrent au sein d'Introitus. D'ailleurs, le groupe est en partie constitué des parents Bender, Anna au chant et Mats aux claviers, ainsi que de deux de leurs enfants, Mattias à la batterie et sa sœur Johanna aux chœurs. Les autres membres étant le guitariste Päre Helje, le bassiste Dennis Lindkvist et le flûtiste Henrik Björlind également claviériste. Comme son titre le laisse indiquer, You Will Always Be My Girl est un hommage appuyé à la fille du couple. Le doux chant d'Anna, puis sa fulgurante montée en puissance rappelle une autre diva, à savoir la magnifique Olivia Sparnenn de Mostly Autumn, et auparavant de Breathing Space. Les mêmes claviers atmosphériques typiques de ces deux formations, tenus par le maestro Iain Jennings, se retrouvent également, comme par enchantement, dans cette émouvante ballade.

Le grain de folie qui habite l'instrumental Free, véritable dynamite, renvoie quant à lui sans hésitation aux excentriques de IO Earth et plus particulièrement à leur album Moments.

Pièce maîtresse de cet Anima, la chanson titre est bien loin d'être un long fleuve tranquille tout au long de ses seize minutes tourmentées. Cette étrange histoire d'âme errante s'inscrit dans la continuité des meilleures compositions du combo que sont Child (dédiée aux enfants du couple) du premier album Fantasy et Soulprint (dédiée à la mère d'Anna alors récemment disparue) du disque suivant Elements. Ce même sentimentalisme poignant a traversé en son temps l'album culte Home de Magenta. Il se distingue ici par quelques incursions mesurées dans un metal symphonique à la Ayreon.

Retour enfin au monde enchanté de Renaissance grâce à l'instrumental final Exire. Il est suivi d'une neuvième plage cachée qui prolonge de quelques minutes encore cette musique onirique conduite par de douce nappes synthétiques, ultime clin d'œil à leurs lointains cousins insulaires Iona.   

Toutes ces comparaisons n'ont qu'un seul objectif final, celui de marquer la singularité de ce disque d'exception de très haute tenue. Après deux albums prometteurs, Introitus entre définitivement, grâce à cet Anima, dans la cour des grands. Devenu à son tour un groupe de référence, il est tout naturel d'attendre maintenant sa prochaine production avec la plus grande impatience.


Musiciens


Anna Jobs Bender : chant
Mats Bender : claviers
Henrik Björlind : flûte, claviers
Pär Helje : guitare
Dennis Lindkvist : basse
Mattias Bender : batterie, chœurs
Johanna Bender : chœurs

Titres


01. Initiare
02. Broken Glass
03. Who Goes There
04. Slipping Away
05. You Will Always Be My Girl
06. Free
07. Anima
08. Exire

dimanche 15 janvier 2017

Introitus - Elements (2011)

Introitus Elements
Introitus - Elements (2011)
Qui suis-je ? Je suis une famille avant d'être un groupe de rock néo-progressif. Ma musique évoque tout aussi bien Ayreon que Mostly Autumn ou Magenta. Je vis en Suède. Je suis ? Je suis ?... Introitus.

Album de la maturité, Elements fait suite au génial Fantasy paru en 2007. Il réunit autour d'Anna Jobs Bender (chant, paroles) et de son mari Mats Bender (claviers, compositions), deux de leurs enfants, Johanna (chant, percussions, claviers) et son frère Mattias (batterie, chant), ainsi que l'excellent guitariste Päl Helje, Henrik Björlind (guitares, flûtes, claviers) et Dennis Lindqvist à la basse.

A travers ce disque, composé de cinq longues pièces épiques (de huit à dix-sept minutes) et de quatre interludes, la famille Bender et ses musiciens ont choisi de célébrer l'amour sous toutes ses formes.

Amour de la planète d'abord. Non seulement chaque interlude musicale fait référence aux quatre éléments (terre, vent, feu, eau), mais de la colère s'exprime également avec rage contre sa mise en péril sur The Hand That Feeds You où le chant d'Anna ressemble à s'y méprendre à celui de Christina Booth - époque Revolutions. Les deux chanteuses ont la particularité commune d'exprimer une même humilité, ce qui les rend à la fois si humbles et si touchantes.

Amour des hommes ensuite. Like Always permet à Anna de déclamer son amour à son époux et au couple qu'ils forment ensemble depuis si longtemps. Comme sur The Hand That Feeds You, Päl Helje délivre un solo de guitare magistral, tout en émotion, digne d'un Steve Rothery. Elements se conclut par Soulprint dont l'introduction à la flûte suivie d'un violoncelle annonce la gravité. Cette chanson a été écrite à la mémoire de la mère d'Anna, emportée par un cancer, qu'elle a accompagnée jusqu'à son dernier souffle. Une aura solennelle se dégage tout au long des dix-sept minutes que dure ce vibrant hommage.

Elements possède l'intelligence rare de parler aussi bien au cœur qu'à la raison. S'il fallait comparer Introitus à une autre formation, ce serait sans aucune hésitation Magenta avec laquelle elle partage nombre de points communs, dont celui de posséder deux grandes voix ouvertes sur le monde.


Musiciens


Anna Jobs Bender : chant
Mats Bender : claviers
Pär Helje : guitares, chant
Henrik Björlind : guitares, flûtes, claviers
Johanna Bender : chant, percussions, claviers
Dennis Lindqvist : basse
Mattias Bender : batterie, chant

Stefan Ekedahl : violoncelle

Titres


01. The Hand That Feeds You
02. Earth
03. Like Always
04. Wind
05. Restless
06. Fire
07. Dreamscape
08. Water
09. Soulprint

dimanche 6 mars 2016

Introitus - Fantasy (2007)

Introitus Fantasy
Introitus - Fantasy (2007)
Introitus est un groupe de néo-progressif suédois formé autour du couple Bender et de leurs enfants. Matts, le père, compose la musique et joue des claviers ainsi que de différents instruments comme l'accordéon, la guitare, la basse et des percussions. Anna, la mère, chante et écrit les paroles. Mattias, le fils, s'occupe de la batterie et des percussions. Johanna, la fille, participe aux chœurs. 

Véritable affaire de famille, Introitus sort en autoproduction son premier album Fantasy en 2007, accompagné de huit autres musiciens. Il bénéficiera d'une réédition et remasterisation en 2011, après sa signature sur le label suédois Progress Records (Magic Pie, Cross, Beardfish...).

Fantasy est le résultat de trois décennies de travail. Son cœur est la chanson titre située à la quatrième plage. Cette pièce maîtresse longue de vingt-six minutes est la synthèse absolue de toutes les influences musicales qui ont nourrit au fil des années son leader, Matts. Parmi celles-ci, sont parfaitement reconnaissables Pink Floyd (présence du saxophone), Genesis, Steve Hackett en solo (guitare acoustique), Mike Oldfield (percussions), Camel ou Pendragon pour le splendide solo de guitare sur le final. L'ensemble est savamment orchestré et donne sa toute puissance à ce morceau sur lequel le chant d'Anna, après quelques discrètes vocalises, n'intervient qu'à la dix-huitième minute pour se lancer ensuite dans un refrain irrésistible, soutenu par un chœur entraînant, presque enfantin.

Cette voix d'Anna demeure la véritable force de Fantasy, l'album. Sa tessiture se situe dans le même spectre de grandes dames telles que Christina Booth (Magenta) ou Olivia Sparnenn (Breathing Space, Mostly Autumn). Elle devient tour à tour maternelle et protectrice sur l'élégant Child dédié aux enfants du couple qui font toute sa fierté ; sombre et dramatique sur Ghost qui explore les peurs les plus profondes enfouies en chacun d'entre nous ; optimiste et prévenante sur Here And Now pourtant écrit suite au terrible tsunami survenu en 2004 ; pleine d'espoir et de joie sur ce moment magique qu'est justement Magical Moment aux sonorités sixties très The Mamas And The Papas.

Avec Fantasy, Anna Jobs Bender se place sans aucune difficulté dans le sillage des grandes chanteuses de la mouvance progressive, Annie Haslam en tête, suivie de Tracy Hitchings, Joanne Hogg, Heather Findlay et bien d'autres encore à la voix si merveilleuse.


Musiciens


Anna Jobs Bender : chant
Mats Bender : claviers, programmation, accordéon, basse, guitares, percussions
Per Danielsson : guitares
Peter Wetterberg : basse, chœurs
Stefan Ekedahl : violoncelle, cornemuse suédoise
Jobs Karl Larsson : violon
Liselotte Hellström : violon
Staffan Rasmusson : violon
Mattias Bender : batterie, percussions, chœurs
Tony Fritzon : saxophone
Matilda Kock : flûte

Anna Nyström : chœurs
Sanna Hanson : chœurs
Johanna Bender : chœurs
Anna Hansback : chœurs
Stefan Bohlin : chœurs

Titres


01. Genesis
02. Child
03. Ghost
04. Fantasy
05. Crossroads
06. Here And Now
07. Magical Moments