Affichage des articles dont le libellé est Hayley Westenra. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Hayley Westenra. Afficher tous les articles

dimanche 13 mars 2016

Mike Oldfield - Music Of The Spheres (2008)

Mike Oldfield Music Of The Spheres
Mike Oldfield - Music Of The Spheres
(2008)
On ne présente plus Mike Oldfield, légende vivante du rock progressif. En quelques années, il est devenu un véritable modèle pour toute une génération de musiciens, parmi lesquels Rob Reed de Magenta qui n'a jamais caché son admiration à son égard. 

Mike Oldfield fait également partie de ces pionniers qui ont insufflé l'utilisation de voix féminines dans leur musique. Tout le monde a en mémoire sa collaboration avec Maggie Reilly sur Crises en 1983 et le tube international Moonlight Shadow, repris en 1989 par l'éblouissante Queen of Prog, Annie Haslam de Renaissance. Dès son premier album Tubular Bells en 1973, il a fait appel à des choristes dont l'une d'elles, Sally, était sa propre sœur. Elle reviendra sur ses trois opus suivants et connaîtra une certaine renommée grâce à ses envolées célestes sur Shadow Of The Hierophant de Voyage Of The Acolyte, première oeuvre en solo de Steve Hackett alors guitariste de Genesis, sortie en 1975. En 1978, Maddy Prior participe à Incantations, puis, presque dix ans plus tard, Bonnie Tyler, alors au sommet de sa gloire, chante sur Islands de l'album du même nom paru en 1987. 

En 2008, pour Music Of The Spheres, son nouvel album tant attendu, Mike fait appel une nouvelle fois à un chœur strictement féminin composé notamment de Mae McKenna, chanteuse écossaise qui avait participé, en 2004, au premier opus de Dave Bainbridge, Veil Of Gossamer, aux côtés de Joanne Hogg (Iona) et de Rachel Jones (Karnataka), ainsi qu'à Hayley Westenra, jeune interprète soprano néo-zélandaise membre des Celtic Woman. Elle n'intervient que sur On My Heart et On My Heart Reprise, mais chacune de ses vocalises est absolument lumineuse.

Avec Music Of The Spheres, pièce de musique classique pour orchestre, piano et guitare acoustique, Mike a laissé de côté tous les instruments électroniques qui ont fait son succès. Lui ne joue que de la guitare acoustique. Les parties de piano sont interprétées par le célèbre pianiste d'origine chinoise Lang Lang. Le Sinfonia Sfera Orchestra se compose de 75 musiciens dirigés par Karl Jenkins, connu pour avoir été un membre éminent du groupe de rock progressif Soft Machine à partir de 1972. 

Si la musique fait explicitement référence aux œuvres antérieures de l'artiste, elle oscille entre bande originale de film genre John Williams, et poème symphonique inspiré des Planètes de Gustav Holst. Des planètes, il en est effectivement question ici car la "Musique des Sphères" est une ancienne théorique grecque datant de l'Antiquité selon laquelle l'univers serait régi par des rapports numériques harmonieux. Chaque distance entre les planètes correspondrait en réalité à des intervalles musicaux et ce sont ces vibrations qu'a tenté de reproduire Mike Oldfield.

Sans être aussi révolutionnaire que son travail des années 70, Music Of The Spheres demeure sans aucun doute l'œuvre la plus ambitieuse et réussie de ce talentueux musiciens au cours des années 2000. A explorer sans modération. 

Musiciens


Mike Oldfield : guitare acoustique
Lang Lang : piano
Hayley Westenra : chant

Mary Carewe : chœurs
Jacqueline Barron : chœurs
Nicole Tibbels : chœurs
Mae McKenna : chœurs
Heather Cairncross : chœurs
Sarah Eyden : chœurs

The Sinfonia Sfera Orchestra

Titres


Part 1
01. Harbinger
02. Animus
03. Silhouette
04. Shabda
05. The Tempest
06. Harbinger Reprise
07. On My Heart

Part 2
08. Aurora
09. Prophecy
10. On My Heart Reprise
11. Harmonia Mundi
12. The Other Side
13. Empyrean
14. Musica Universalis