Affichage des articles dont le libellé est MILLENIUM. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est MILLENIUM. Afficher tous les articles

vendredi 11 août 2017

Millenium - Millenium (1999)

Millenium polish band
Millenium - Millenium (1999)
Framauro n'est plus. Vive Millenium... ou presque... En 1999, Ryszard Kramarski et Tomasz Pabian envisagent de donner une suite à Etermedia, le premier album de Framauro. Souhaitant professionnaliser le groupe, ils décident d'abandonner la boîte à rythme au profit d'un vrai batteur. Ils recrutent alors Tomasz Paśko, membre d'Inside Out (groupe de rock progressif local, sans aucun lien avec le célèbre label musical allemand spécialisé dans les musiques progressives). Ils choisissent également de changer de chanteur. Leur choix se porte sur Lukasz Galęziowski, vieille connaissance du nouveau batteur. Par la suite, il prendra comme nom de scène Lukasz Gall. Il ne manque plus que le bassiste. Ce sera Piotr Mazurkiewicz, lui aussi un ancien d'Inside Out. 
  
Durant les sessions d'enregistrement, il devient évident qu'un nouveau groupe est en train de naître. Ryszard abandonne finalement le nom de Framauro au profit de Millenium. Millenium comme le nouveau millénaire qui s'annonce. Mais cette nouvelle appellation n'est pas non plus sans évoquer les légendaires Marillion, source d'inspiration assumée par Ryszard et ses musiciens. L'album au titre éponyme sort en octobre 1999. Mais, avec le recul, est-ce vraiment un album de Millenium ?

En fait, ce disque est plutôt à considérer comme un album de transition entre Framauro et ce que deviendra Millenium. Le chant de Lukasz, encore mal assuré, est exclusivement en polonais. Dès l'album suivant, l'anglais sera adopté. Ryszard lui-même considère l'album Millenium comme une parenthèse ou, plus précisément, un numéro 0 (le numéro 1 étant Vocanda). 

Pourtant, les principales bases du futur Millenium sont bien posées, que ce soient les envolées synthétiques de Ryszard, les soli de guitare gilmouriens, la présence du saxophone sur deux titres (Był Sobie Kraj!, Ona I On) ou les splendides chœurs féminins évoquant notamment la performance de Tessa Niles sur le mythique Clutching At Straws de Marillion à l'intérieur de Święte Małpy. Pas entièrement satisfait de ce premier opus, Ryszard remodèlera chaque titre sous une nouvelle forme pour Deja Vu en 2004. Ainsi, on retrouvera un peu de Betonowy Świat dans Fumbled, de Karty Prawdy dans The Silent Hill et ainsi de suite.

Alors, indispensable ce Millenium ? Pour être honnête, non. La suite discographique sera bien plus passionnante. Il apporte avant tout un éclairage sur la carrière de cet excellent groupe. Et il permet aussi de découvrir la langue polonaise sous un autre angle, de se familiariser avec elle et sa mélodie. C'est peut-être peu... mais ce peu, c'est déjà beaucoup.

Musiciens


Lukasz Galęziowski : chant
Tomasz Pabian : guitares
Ryszard Kramarski : claviers, guitares
Piotr Mazurkiewicz : basse
Tomasz Paśko : batterie, percussions

Edyta Struszewska : chœurs
Magda Mitoń : chœurs
Mariusz Augustyn : guitare classique
Bogdan Kolodziej : guitares
Magda Książek : violon
Agnieszka Wilkoń : saxophone
Arkadiusz Kaliński : flûte

Titres


01. Betonowy Świat
02. Ekopieśń
03. Baśniowe Alternatywy
04. Chaos
05. Był Sobie Kraj!
06. Święte Małpy
07. Fatamorgana
08. Karty Prawdy
09. Ona I On

mercredi 25 janvier 2017

Framauro - Etermedia (1998)

Framauro Etermedia
Framauro - Etermedia (1998)
La Pologne, l'autre pays du rock progressif. Durant les années 90, une profusion de nouvelles formations sont apparues, toutes aussi inventives les unes que les autres. Quidam, Abraxas, Collage ou encore Framauro sont de celles-ci. 

Fondé en 1996 par le multi-instrumentiste Ryszard Kramarski (guitare, claviers, basse, programmation, chant) et ses deux cousins, le guitariste Tomasz Pabian et Stach Kramarski au chant, Framauro élabore d'abord ses première maquettes en amateur. En 1998, il publie Etermedia, son premier et unique album.

Le symphonisme des claviers, les envolées flamboyantes des guitares et le chant original en polonais n'en sont pas les seuls atouts. Etermedia s'inscrit dans la préhistoire de Millenium, un des meilleurs groupes de la scène progressive polonaise de ces vingt dernières années, dont Ryszard est aussi à l'origine. Les graines semées dans les chansons d'Etermedia se transformeront en splendides compositions sur les albums suivants de Millenium. Ainsi, Cykl est l'ancêtre de Back To Myself Part I de Vocanda (2000) et Nakarmieni Masmediami pose les bases du futur Drunken Angels du bien nommé Deja Vu (2004).   

Déjà sensible aux chœurs féminins harmonieux, Ryszard jette ici les bases de ce que sera Millenium, entité continuellement en renouvellement disques après disques. Cet Etermedia n'est qu'un avant-goût à conseiller aux archéologues de Millenium. La suite à venir n'en sera que meilleure.

Musiciens


Ryszard Kramarski : guitare, claviers, basse, programmation, chant
Stach Kramarski : chant
Tomasz Pabian : guitares, programmation

Anita Podkowa-Branka : chœurs
Malgorzata Wojcik : chœurs

Titres


01. Astronomus F.M.
02. Poznać Siebie
03. Baśniowe Alternatywy Cz. II
04. Nakarmieni Masmediami
05. Etna
06. Zatrzymać Czas
07. TV Show
08. Prasowe Papugi
09. Enter
10. Cykl