Affichage des articles dont le libellé est Maria Owen. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Maria Owen. Afficher tous les articles

vendredi 9 décembre 2016

The Reasoning - Acoustically Speaking (2010)

The Reasoning - Acoustically Speaking
The Reasoning - Acoustically
Speaking (2010)
La mode est aux albums acoustiques et The Reasoning ne déroge pas à la règle. Sorti la même année que Live At Real World de Magenta, l'ancien groupe de Matthew Cohen, Acoustically Speaking est une très belle production.

Ce disque n'a que quelques mois d'écart avec Adverse Camber, leur troisième opus. On y retrouve donc les mêmes musiciens au nombre de sept : Rachel Cohen, son mari Matthew, Dylan Thompson, Tony Turrell, Maria Owen, Owain Roberts et Jake Bradford-Sharp. Trois titres en sont tirés : The Thirteen Hour, l’ensorcelant Script Switch Trigger et The Nobody Effect. Aching Hunger, Sacred Shape et Within Cold Glass (revu en mode reggae) figuraient sur Awakening (2007) ; quant à In The FutureA Musing Dream, délectable conclusion, et Dark Angel, on les retrouve sur l'album du même nom paru en 2008. 

Pour cet exercice, The Reasoning a laissé de côté sa touche "heavy" pour explorer au mieux ses racines folk. Ainsi, l'essence même de chaque compositions, toutes aussi passionnantes les unes que les autres, en a été extraite. Grâce à cette mise en lumière, on découvre, de manière surprenante, un groupe s'inscrivant dans la continuité des légendes des années 60-70 telles que Pentangle, Trees ou Fairport Convention. Plus proche de notre époque, on ne peut s'empêcher de penser au Mostly Autumn des débuts, ainsi qu'à Karnataka, l'ancienne formation de Rachel, qui fait un retour inattendu en cette même année avec le magnifique The Gathering Light

Le travail des voix est absolument remarquable. Au travers de Rachel, Dylan et Maria, elles ne cessent de se compléter, de se répondre et de se tourner autour. Leur harmonie est sans équivoque dans ce dialogue permanent. Avec cet album inspiré et à l'originalité certaine, The Reasoning, constitué incontestablement de son meilleur line-up, se trouve à son apogée. 


Musiciens


Rachel Cohen : chant, percussions
Dylan Thompson : chant, guitare acoustique, mandoline
Matthew Cohen : basse, mandoline
Maria Owen : chant
Tony Turrell : piano, orgue, programmation, chœurs
Owain Roberts : guitare acoustique
Jake Bradford-Sharp : batterie, percussions

Titres


01. The Thirteen Hour
02. In The Future
03. Script Switch Trigger
04. Aching Hunger
05. Dark Angel
06. The Nobody Effect
07. Sacred Shape
08. Within Cold Glass
09. A Musing Dream

dimanche 4 décembre 2016

The Reasoning - Adverse Camber (2010)

The Reasoning Adverse Camber
The Reasoning - Adverse Camber
(2010) 
Adverse Camber, troisième album de The Reasoning, est une nouvelle étape importante dans la courte carrière de la formation galloise. 

Alors que sur les opus précédents, Awakening et Dark Angel, l'originalité résidait dans la mise en avant de trois voix, celles de Rachel Cohen, Dylan Thompson et Gareth Jones, il est clair que désormais, seule Rachel assure le chant principal. Si Thompson aux intonations sonnant comme Peter Gabriel ou Alessandro Corvaglia (La Maschera Di Cera, Narrow Pass), est toujours présent, même si en retrait, Jones s'en est allé. Afin de renforcer les harmonies vocales, Maria Owen a été recrutée. Mais il faut attendre le quatrième titre, Through The Now, pour que elle et Dylan soient mis au premier plan. Sinon, c'est bien Rachel qui mène la danse, sans que l'on s'en plaigne. Sa voix, aérienne et troublante, synthèse entre Kate Bush et Annie Lennox, demeure toujours aussi enivrante. 

Suite à l'arrivée de Maria Owen, The Reasoning compte désormais sept membres. Aux côtés de Rachel et Dylan, Matthew Cohen assure toujours la basse et Owain Roberts cette guitare électrique aux relents métalliques. Gareth Jones parti, il a été remplacé par Tony Turrell. Souvenez-vous, les claviers sur Raingods With Zippos de Fish, c'est lui. Un nouveau batteur fait son apparition. Il s'agit du jeune Jake Bradford-Sharp seulement âgé de dix-huit ans. Néanmoins, il assure comme un chef. 

A travers les six titres de l'album, dont la durée oscille entre six et huit minutes, et grâce à cet apport de sang neuf, le groupe affirme et affine sa démarche musicale qui se présente sous la forme d'un rock progressif accessible doté d'une pointe de metal. Diamonds And Leather, puissant et énergique, Script-Switch Trigger, fantômatique, suivi de 14, quasi-gothique avec ses riffs heavy et sa basse ronflante, sont les passages les plus marquants.

Réussite certaine, Adverse Camber place The Reasoning au sommet de la seconde vague des formations de rock progressif avec chanteuses. Ils partagent cette enviable position aux côtés de leurs contemporains que sont Breathing Space, Touchstone, Panic Room ou IO Earth. Ainsi, la relève des Iona, Magenta, Mostly Autumn et Karnataka semble assurée. Du moins, presque...


Musiciens


Rachel Cohen : chant, percussions
Dylan Thompson : chant, guitares, mandoline
Matthew Cohen : basse, chœurs, mandoline, percussions
Maria Owen : chant
Tony Turrell : claviers, chœurs
Owain Roberts : guitare
Jake Bradford-Sharp : batterie, percussions

Titres


01. Diamonds And Leather
02. The Nobody Effect
03. The Thirteen Hour
04. Through The Now
05. Script-Switch Trigger
06. 14