Affichage des articles dont le libellé est Jana Frank. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Jana Frank. Afficher tous les articles

mardi 22 août 2017

Eyevory - The True Bequest (2012)

EyevoryThe True Bequest
Eyevory - The True Bequest (2012)
Eyevory, nouveaux venus en ce début de décennie sur la scène progressive allemande, n'en sont pas pour autant des novices. Formation atypique, elle ne compte pas une, mais deux chanteuses.

Jana Frank, également bassiste, et la flûtiste Kaja Fischer se sont rencontrées en 1998 à l'école de musique de Brême. Avant de se consacrer à la basse, Jana a d'abord appris à jouer de la batterie puis de la guitare. Ensemble, elles fondent Pink Mercury en 2004. L'orientation musicale choisie est davantage tournée vers une pop-rock girly. L'arrivée en 2009 du guitariste David Merz, fan des Beatles et de Queen, donne un nouvel élan à une musique qui tend à se complexifier et à se tourner vers le rock progressif. Après de nombreux changements de musiciens, le line-up se stabilise enfin autour des trois déjà cités, du claviériste Jannes Waterstrat et du batteur Sascha Barasa Suso (arrivé lui en 2006). 

Sous la houlette du producteur Frank Bornemman, fondateur des mythiques Eloy, le quintet entre en studio et enregistre cinq titres de leur composition, dont le savoureux Mi Corazón chanté en espagnol et un tonitruant The Tower s'étendant sur près de dix minutes et qui n'est pas sans rappeler leurs illustres aînés Renaissance et Jethro Tull. Cet EP paraît en 2010 sous le titre Bleeding Heart

A cette époque, Mercury Pink commence à se faire un nom au sein du microcosme progressif après avoir ouvert quelques concerts de Saga et avoir été nominé aux Deutscher Rock & Pop Preis dans la catégorie "Meilleur groupe progressif". Mais voilà, l'image de légèreté de leurs débuts continuent à leur coller à la peau. De plus, les cinq musiciens redoutent d'être considérés comme un ersatz de Mercury Rev et/ou de Pink Floyd. Il est grand temps de changer, désormais ce sera Eyevory. Le quintet devient quatuor suite au départ du claviériste qui choisit de ne pas poursuivre l'aventure.

C'est sous ce nouveau nom qu'est publié en 2012 leur premier EP The True Bequest. Bien que comprenant sept titres pour une durée approximative de trente-cinq minutes, il s'agit bien d'un mini-album et non pas d'un vrai album puisque seuls les trois premières chansons sont inédites. Les quatre autres sont extraites de Bleeding Heart dont seule la chanson titre n'a pas été reprise. Énergique, la musique se rapproche de leurs contemporains anglais Touchstone ou finlandais Opus Symbiosis. Ceci dit, la présence de la flûte et de deux voix féminines donne un cachet supplémentaire. Si la voix de Kaja est plus douce, plus sensible à l'instar de celle d'Heather Findlay, celle de Jana se veut plus rock et plus direct.

Première étape prometteuse, The True Bequest annonce qu'il faudra désormais compter avec Eyevory. Affaire à suivre... de très près. 


Musiciens


Jana Frank : chant, basse
Kaja Fischer : chant, flûte
David Merz : guitares, claviers, programmation
Sascha Barasa Suso : batterie, percussions

Jannes Waterstrat : claviers

Titres


01. Addiction To Affection
02. On My Way To Bliss
03. Black Bird
04. Blind Understanding
05. Divided
06. Mi Corazón
07. The Tower