Affichage des articles dont le libellé est Katja Hübner. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Katja Hübner. Afficher tous les articles

vendredi 11 mars 2016

Frequency Drift - Personal Effects (Part One) (2008)

Frequency Drift Personal Effects (Part One)
Frequency Drift -
Personal Effects (Part One) (2008)
Frequency Drift est un groupe allemand originaire de Bayreuth en Bavière. Fondé en 2006 par le claviériste et compositeur Andreas Hack, il sort en 2008 son premier album Personal Effects (Part One) sur le label français spécialisé dans le rock progressif, Musea. 

Au chant, on retrouve Katja Hübner avec laquelle Andreas avait auparavant collaboré sur l'album Digital Kharma d'Artwork en 1999, puis au sein de son projet Echofields entre 2000 et 2006, année où 817 (days) verra le jour. Les autres musiciens sont Sebastian Kock à la guitare, Jürgen Rennecke à la basse et Wolfgang Ostermann à la batterie. 

Ce dernier est également une vieille connaissance d'Andreas. Il a fait partie de Jester's Tear qu'il a rejoint après son passage au sein de Devil's Cry, à la fin des années 90. Plutôt orienté hard rock, Jester's Tear a été monté en 1995 par Andreas et son frère, le guitariste Christian Hack. Après de multiples changements de personnels, ils sortiront un unique album en 2000, Living Dream, suivi d'un EP en 2003, Burned. On peut signaler qu'une de leurs chanteuses, Cerstin Gwen, ainsi que Christian et leur bassiste Tobias Schütz (également ex-Devil's Cry) apparaîtront sur 817 (days).

Avec Frequency Drift, Andreas s'offre un nouveau départ. Il organise désormais sa musique autour d'un rock progressif "cinématique" inspiré de films fantastiques et de science-fiction tels que Blade Runner ou la série TV Battlestar Galactica. Personal Effects (Part One) est d'ailleurs un concept-album minimaliste. Les paroles du livret ont été remplacées par les illustrations en noir et blanc de Chris Rebmann. A chaque chanson correspond une série de dessins expliquant cette histoire oppressante se déroulant dans un monde futuriste imaginaire aux dérives totalitaires. 

Pendant plus d'une heure, Katja, dont le chant puissant fait penser à celui de Tracy Hitchings de Landmarq, raconte cette aventure portée par une musique riche et variée comportant d'intéressants soli de batterie (Anger), de piano (Personal Effects) ou de guitare (Fall). Pour connaître la suite, il faudra attendre deux (longues) années...



Musiciens 


Katja Hübner : chant
Andreas Hack : claviers
Sebastian Kock : guitare
Jürgen Rennecke : basse
Wolfgang Ostermann : batterie

Titres


01. Albatross
02. Ghost Memory
03. River
04. Fall
05. Romance
06. Personal Effect
07. Anger
08. Retribution
09. Portrait

mardi 8 mars 2016

Echofields - 817 (days) (2006)

Echofields 817 (days) Frequency Drift
Echofields - 817 (days) (2006)
Echofields, groupe allemand formé du claviériste Andreas Hack et de la chanteuse Katja Hübner, se situe à la préhistoire de Frequency Drift qui verra le jour en 2006. 

Pendant six ans, de 2000 à 2006, le duo va enregistrer toute une série de chansons dont douze seront sélectionnées pour apparaître sur leur premier et unique album 817 (days)

Afin d'enrichir leur musique, Andreas et Katja se sont entourés de quelques musiciens supplémentaires. Le frère d'Andreas, Christian, est venu prêter main forte à la guitare sur certains titres comme Pay, Gone ou Still. La harpiste Nerissa Schwarz est également présente. Avec les années, elle deviendra un élément indispensable à la musique de Frequency Drift. Pour l'heure, elle intervient en toute élégance sur cinq chansons (Ice, Reason, Uncertainty, Discipline, Remember). Si la basse est tenue par Tobias Schütz (ex-Devil's Cry, groupe éphémère de death metal), on peut regretter l'utilisation d'une batterie programmée qui donne un côté démo inachevée à l'ensemble.

Avec Echofields et 817 (days), Andreas Hack est aux prémices du concept de "Rock Progressif Cinématique" qu'il développera par la suite avec son prochain projet, Frequency Drift. Durant ces six années cruciales, il a expérimenté la recherche de nouveau sons, exploré la musique progressive dans ses moindres recoins et découvert tout l'avantage qu'il pouvait tirer de l'utilisation de voix féminines envoûtantes porteuses d'émotions. Les graines sont désormais semées. Elles donneront par la suite de magnifiques fruits comme les si bien nommés Mermaid et Ice qui prendront le temps de mûrir puis réapparaîtront respectivement, dans toute leur splendeur, sur les albums Ghosts (2011) et Laid To Rest (2012).   

Musiciens 


Katja Hübner : chant
Andreas Hack : claviers, programmation, guitare, basse

Christian Hack : guitare
Rainer Hartmann : guitare
Tobias Schütz : basse
Nerissa Schwarz : harpe
Cerstin Gwen : chant

Titres


01. Pay
02. Midnight
03. Flow
04. Mermaid
05. Crystal
06. Ice
07. Gone
08. Reason
09. Still
10. Uncertainty
11. Discipline
12. Remember