Affichage des articles dont le libellé est Marlou van Essen. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Marlou van Essen. Afficher tous les articles

dimanche 30 août 2015

Dew - Release Your Power (2007)

Dew - Release Your Power
Dew - Release Your Power (2007)
Cinq ans après Immanuël, collection de chants de Noël traditionnels néerlandais, Frank van Essen, batteur-violoniste émérite de Iona, et Marlou, son épouse, reviennent avec un nouvel album, Release Your Power, sous l'appellation Dew. 

Ce disque, d'une durée approximative d'une heure dix, a été enregistré en mars 2006, dans la commune d'Ambt Delden située dans l'est des Pays-Bas, non loin de la frontière avec l'Allemagne, lors d'une conférence intitulée "In is love presence". Cette conférence s'est ensuite transformée en une véritable célébration musicale. Huit musiciens et chanteurs, dans la plus grande communion, ont enchaîné les louanges à la gloire de Dieu. Les voix se sont exprimées essentiellement en anglais, mais aussi en néerlandais et en espagnol. 

La durée de chaque titre, quinze en tout, oscille entre 2'34'' pour le plus court (Come Fire Of God) et 9'31'' pour le plus long (Spirit Wind). Ce dernier est l'un des plus intéressant avec sa montée en puissance progressive, la flûte indienne de Martin Neil, musicien ayant accompagné auparavant David Fitzgerald, Terl Bryant, Carol Arblaster, David Bainbridge et Nick Fletcher, qui lui donne une touche exotique dès l'introduction, les voix conjuguées des artistes et le jeu de batterie implacable de Frank qui excelle ensuite, dans la seconde partie, au violon. 

Autres moments forts, Shouts Of Joy, sorte de gospel à la sauce jazz-rock porté au piano par un Eric Lagerström métamorphosé en Rick Davies de Supertramp, et Wait On The Lord avec son solo de violon dans la même veine que A Million Stars de l'album Open Sky de Iona.  

Release Your Power est un album particulier, à part. Très marqué religieusement, il peut facilement rebuter les non initiés. Néanmoins, il demeure le témoignage d'une célébration mystique originale. A chacun de se faire une idée en fonction de ses croyances et convictions. 

Musiciens


Marlou van Essen : chant
Frank van Essen : chant, batterie, percussions, violon, alto, claviers

Bertina Grijpstra : chant
Elbert Smelt : chant, flûtes
Eric Lagerström : chant, piano, claviers
Adrie Klöne : basse
Martin Neil : percussions, flûte indienne
Jan-Willem Buitenhuis : guitares

Titres


01. Spirit Wind
02. Voice Of Thunder
03. The Army Of The Lord
04. Jehovah Nissi
05. Messengers Of Light
06. Believe
07. Strongholds Are Broken Down
08. Shouts Of Joy
09. Wait On The Lord
10. Come To The Waters
11. Come Fire Of God
12. Gloria A Dios
13. Going Up To Sion
14. I See The Cross
15. Pouring Out The Anointing Oil

mercredi 31 décembre 2014

Frank & Marlou van Essen - Immanuël (2002)

Frank & Marlou van Essen - Immanuël (2002)
Frank & Marlou van Essen -
Immanuël (2002)
Frank van Essen a failli devenir le premier batteur de Iona suite à sa rencontre avec Dave Bainbridge en 1989. Mais, très vite, il est apparu que ce serait compliqué sur le plan logistique d'avoir un batteur vivant aux Pays-Bas pour un groupe basé en Grand-Bretagne. Toutefois, l'amitié née entre les deux hommes à cette époque est restée. Frank sera d'ailleurs invité à participer aux trois premiers albums du groupe (Iona, The Book Of Kells, Beyond These Shores) soit en tant que percussionniste, soit en tant que violoniste. Car, en effet, ce fils de musiciens professionnels à la rare particularité de manier aussi bien les baguettes que l'archer. Plus jeune, ne sachant pas encore lire les partitions, il a développé son propre style au violon, juste en écoutant son instinct et en aiguisant son ouïe. En 1998, suite au départ de Terl Bryant, il intègre définitivement Iona. En moins d'une décennie, le monde et le groupe ont bien changé et la distance pose désormais moins de problèmes.

En 2001, avec son épouse Marlou, choriste sur les chansons Lindisfarne, Dancing On The Wall et Revelation de l'album live Woven Cord, ils enregistrent un disque de chants de Noël en néerlandais. Immanuël parait l'année suivante, en 2002, et comporte quinze morceaux traditionnels chantés en duo par le couple. Dave Bainbridge et Troy Donockley ont été invités à venir jouer respectivement de la guitare et du bouzouki, et des whistles. L'ambiance générale est très folk avec une pointe prononcée de sacré et des accents médiévaux, voire celtiques. Le violon de Frank domine largement l'ensemble et c'est un réel plaisir de découvrir au grand jour ses talents de musiciens (et de chanteur).

Immanuël est avant tout placé sous le signe de la nostalgie. Dans le livret de présentation, Marlou se remémore ces chants qui ont baigné son enfance et ne souhaite pas les voir disparaître dans les méandres de la mémoire. D'où cette volonté de graver sur disque ceux qui demeurent encore, qui ne se sont pas dissipés avec le temps, et de rendre un hommage vibrant à sa grand-mère et à sa mère qui les interprétaient selon la tradition. Parmi ceux-ci, le classique O  Kom, O Kom Immanuël qui a donné son titre à l'album. Ce célèbre hymne est également présent dans d'autres versions sur les albums Columcille de David Fitzgerald, Celtic Chrismas d'Eden's Bridge et Celtic Expressions Of Worship vol. 3 avec Joanne Hogg au chant.

L'originalité de ce disque provient essentiellement de son interprétation en langue néerlandaise. C'est rare d'entendre des chansons dans cette langue et il faut se laisser un petit temps d'adaptation pour s'habituer à ce nouvel idiome. Quelle agréable surprise ensuite de fredonner à tue-tête 't Is Geboren, Het Godd'lijk Kind qui n'est autre que notre éternel Il Est Né Le Divin Enfant et de découvrir une nouvelle culture. 

Musiciens


Marlou van Essen : chant
Frank van Essen : chant, piano, claviers, percussions, violon, programmation

Dave Bainbridge : guitare, bouzouki
Troy Donockley : low whistles, tin whistles
Naomi Neger : chant
Artur Trajko : violoncelle

Titres


01. De Herderjes Lagen Bij Nachte
02. Maria Die Zoude Naar Bethlehem Gaan
03. O Kom, O Kom Immanuël
04. Het Was Een Maget Uutvercoren
05. Er Is Een Kindeke Geboren Op Aard
06. Midden In De Winternacht
07. Nu Zijt Wellekome
08. Uit Hogen Hemel Daalt Gij Neer
09. O Kerstnacht Schoner Dan De Dagen
10. 't Is Geboren Het Godd'lijk Kind
11. O Kindeke Klein
12. Er Is Een Roos Ontloken
13. Hoe Leidt Dit Kindeke
14. Ik Kniel Aan Uwe Kribbe Neer
15. O, Hoe Heerlijk

jeudi 16 octobre 2014

Iona with The All Souls Orchestra - Woven Cord (1999)

Iona with The All Souls Orchestra - Woven Cord (1999)
Iona with The All Souls Orchestra -
Woven Cord (1999)
Deux ans après la parution du live Heaven's Bright Sun, Iona sort un nouvel enregistrement en public, Woven Cord, qui marque l'entrée du groupe dans une nouvelle ère. Exit le saxophone jusque là joué par David Fitzgerald puis Mike Haughton. Exit le batteur Terl Bryant remplacé par le Néerlandais Frank van Essen dont la particularité est d'être également un excellent violoniste. Phil Barker, présent depuis la précédente tournée, est confirmé dans son poste de bassiste. Troy Donockley est lui aussi maintenu au sein du groupe et gagne en influence. En effet, c'est notamment lui qui a arrangé le morceau Overture. Quant aux deux piliers, Dave Bainbridge et Joanne Hogg, ils sont toujours présents et brillent par leur talent. Dave grâce à ses arrangements et à ses instruments, Joanne par sa voix toujours aussi puissante et bouleversante.

Pour fêter ses dix ans d'existence, Iona a donné une représentation unique le 29 mai 1999 au Royal Festival Hall, à Londres. Afin de marquer l’événement, il s'est entouré du All Souls Orchestra dirigé par Noël Tredinnick et constitué d'un ensemble de trente-quatre musiciens. Sont également invités Nick Beggs au Chapman stick, Tim Harries à la contrebasse et Marlou van Essen, l'épouse de Frank, aux chœurs. Onze titres ont été interprétés. 

Premier point fort, il n'y a aucun doublon dans les titres avec Heaven's Bright Sun, les deux albums sont donc complémentaires. 

Deuxième point fort, il y a un parfait équilibre dans le choix des morceaux joués. Deux proviennent de Iona (l'instrumental White Sands et la ballade Dancing On The Wall), deux également de The Book Of Kells (Matthieu The Man simplement rebaptisé The Man pour l'occasion et le flamboyant Revelation), deux encore de Beyond These Shores (Murlough Bay porté par l'orchestre et Beyond These Shores en ultime rappel), trois de Journey Into The Morn (Bi-se I Mo Shuil - Part 1, dont la deuxième partie est présente sur le précédent live, Encircling long de plus de 12 mn et Lindisfarne conplètement réarrangé) et deux inédits (Overture qui aurait très bien pu apparaître sur The Unseen Stream, le premier album solo de Troy et Woven Cord, instrumental qui donne son nom à l'album et qui figurera sur le prochain disque studio du groupe).

Troisième point fort, toutes ces nouvelles versions surclassent largement celles des albums studio. Un véritable travail d'orfèvre a été réalisé sur les arrangements. Ainsi, c'est un véritable bonheur d'écouter ces cordes, percussions, cuivres et autres instruments à vent leur donner une seconde vie. Comment ne pas succomber au mysticisme poignant de Man ? Comment résister à la puissance d'Encircling, véritable tourbillon qui emporte tout sur son passage ? Comment ne pas fondre à l'écoute de Beyond These Shores où la voix si émouvante de Joanne conjuguée au violon de Frank nous arrache nos dernières larmes de joie ? 

Quand des artistes atteignent un tel niveau, on se dit généralement qu'il leur sera difficile de se surpasser la prochaine fois. Et pourtant, Iona nous réserve encore bien des surprises...

Musiciens


Joanne Hogg : chant, claviers, guitare acoustique
Dave Bainbridge : guitares, claviers, bouzouki
Troy Donockley : uilleann pipes, whistles, cistre, guitares, chant
Phil Barker : basse
Frank van Essen : batterie, percussions, violon, chant

Nick Beggs : Chapman stick
Tim Harries : contrebasse
Marlou van Essen : chœurs

The All Souls Orchestra
Noël Tredinnick : directeur

Titres


01. Overture
02. Bi-se I Mo Shuil - Part 1
03. Man
04. White Sands
05. Murlough Bay
06. Dancing On The Wall
07. Encircling
08. Lindisfarne
09. Revelation
10. Woven Cord
11. Beyond These Shores