Affichage des articles dont le libellé est Candice Night. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Candice Night. Afficher tous les articles

samedi 15 avril 2017

Blackmore's Night - Autumn Sky (2010)

Blackmore's Night Autumn Sky
Blackmore's Night - Autumn Sky
(2010)
En 2010, Blackmore's Night, chantres d'un folk médiéval de qualité, reviennent sur le devant de la scène avec Autumn Sky, leur huitième album. Plus électrique que les précédents, il propose une musique inspirée et diversifiées comportant de très beaux moments.

Mais que de changements depuis Secret Voyage en 2008 ! Après dix-neuf ans de vie commune, la douce Candice Night et son guitar hero bourru  Ritchie Blackmore se sont (enfin) mariés et ont donné naissance deux ans plus tard, en 2010, à une petite fille prénommée... Autumn. Et oui, c'est elle la source d'inspiration de ce nouvel opus.

Épanouie, Candice n'a jamais aussi bien chanté. Elle fait vibrer chacune des chansons grâce à sa magnifique voix. Ritchie a lui ressorti les guitares. Entre riffs cinglants et soli lumineux, on retrouve le musicien audacieux que l'on admire toujours après toutes ces années. Sur les morceaux intimistes, on perçoit sa sensibilité à fleur de peau diffusée à travers les cordes de sa guitare acoustique. 

Ce qui fait également l'originalité du couple, c'est l'utilisation d'instruments peu communs. Ainsi, Candice utilise toute une panoplie d'instruments à vent, souvent d'époque médiévale telle que la flûte à corne (gemshorn) ou la bombarde. Pour Ritchie, mandoline, vielle à roue et nyckelharpa (instrument à corde d'origine scandinave) n'ont pas de secrets pour lui. 

Bien évidemment, d'autres ménestrels les ont accompagnés dans cette nouvelle épopée. Bard David of Larchmont (claviers), Gypsy Rose (violon), Earl Grey of Chimey (basse), Squire Malcom of Lumley (batterie, percussions) et Albert Danneman (instruments à vent de la Renaissance) sont de la partie. Ensemble, ils interprètent les compositions originales du duo, dont les dansants All The Fun Of The Fayre ou Keeper Of The Flame qui restent bien en tête, ainsi que quelques reprises : Highland des Suédois One More Time, Vandraren (devenu Journeyman) de Nordman, autre groupe suédois, Celulloid Heroes des Kinks ou encore Barbara Allen, chanson traditionnelle écossaise. Deux titres sont à retenir : Darkness et Dance Of The Darkness. Construits sur un même air médiéval, l'un privilégie la voix de Candice tandis que l'autre met en avant le sublime jeu de guitare de Ritchie. 

Avec Autumn Sky, Blackmore's Night démontre qu'il est encore capable de se renouveler et de surprendre. Nos troubadours ont encore de beaux jours devant eux.

Musiciens


Candice Night : chant, instruments à vent
Ritchie Blackmore : guitares, percussions, nyckelharpa, vielle à roue, mandoline

Bard David of Larchmont : claviers, chœurs
Gypsy Rose : violon, chœurs
Earl Grey of Chimey : basse, guitare
Squire Malcom of Lumley : batterie, percussions
Albert Danneman : instruments à vent de la Renaissance, chœurs

Titres


01. Highland
02. Vagabond (Make A Princess Of Me)
03. Journeyman (Vandraren)
04. Believe In Me
05. Sake Of The Song
06. Song And Dance
07. Celluloid Heroes
08. Keeper Of The Flame
09. Night At Eggersberg
10. Strawberry Girl
11. All The Fun Of The Fayre
12. Darkness
13. Dance Of The Darkness
14. Health To The Company
15. Barbara Allen

lundi 19 décembre 2016

Candice Night - Starlight Starbright (2015)

Candice Night Starlight Starbright
Candice Night - Starlight Starbright
(2015)
Après un Reflections (2011) peu convaincant, Candice Night, chanteuse de Blackmore's Night, revient en 2015 avec Starlight Starbright, son second album en solo bien plus passionnant. Du moins, pour qui a conservé son âme d'enfant et aime les douces berceuses et autres comptines. 

Durant sa première grossesse, Candice a accumulé toute une série de chansonnettes dans le but de les faire écouter à sa fille après sa naissance. Puis, lorsqu'elle a attendu son deuxième enfant, l'idée lui est venue de les enregistrer dans le cadre d'un album à destination de tous les enfants. Elle était alors dans une période de grand bonheur, comblée d'énergie positive. C'est toute cette atmosphère qu'elle a souhaité retranscrire puis transmettre à travers sa musique.

Son époux, le célèbre guitariste Ritchie Blackmore, joue quelques notes de son instrument fétiche. Il a coécrit avec elle deux titres attendrissants, Sleep Little Baby et Misty Blue qui clôt ce Starlight Starbright en toute beauté. Les autres musiciens sont la violoniste Claire Smith Bermingham et Pat Regan aux claviers. Assistant de Candice à la production, on lui doit aussi les arrangements orchestraux. Candice joue de différents instruments à vent, mais c'est sa voix caressante qui donne à ce disque toute sa richesse. Comme transcendée, elle n'a jamais été aussi belle. Si douce, si pure, elle provoque une réelle sensation de bien-être et éveille avec parcimonie la nostalgie d'une enfance lointaine. 

Candice a mis toute son âme dans l'interprétation des chansons, cela s'entend. Elle a écrit et choisi chacune d'entre elles avec minutie. Son inspiration, elle la puise auprès de ses deux enfants, mais aussi dans la nature environnante. Elle est tout aussi capable de s'émerveiller devant un coucher de soleil que de s'éblouir sous une nuit étoilée ou de savourer la brise matinale sur son visage. Les contes et légendes de sa jeunesse n'ont jamais cessé de stimuler son imagination. La preuve en est la reprise très dépouillée de So This Is Love issue de la bande-son du mythique dessin animé de Walt Disney Cendrillon. Son adaptation d'Annie's Song est un autre grand moment rempli d'émotions. Composée par John Denver, célèbre chanteur folk américain, elle avait été choisie par Ritchie comme chanson d'ouverture lors de leur mariage. Toute aussi symbolique, Lullaby In The Night est à l'origine une simple mélodie fredonnée par leur fille Autumn alors âgée de seulement un an et demi. Candice l'a réarrangée, lui a donnée des paroles et en a fait une des plus belles chansons du disque. 

La maternité est indéniablement source d'inspiration chez les femmes. Joanne Hogg de Iona a elle aussi eu l'idée de concevoir un album de berceuses alors qu'elle était enceinte. Comme pour Candice, il sortira après la naissance de son deuxième enfant. Ce sera Raphael's Journey. Moins spirituel, Starlight Starbright n'en est pas moins doté d'une beauté saisissante, bien plus authentique que n'importe quelle production de Blackmore's Night.  



Musiciens


Candice Night : chant, instruments à vent

Ritchie Blackmore : guitare
Pat Regan : claviers
Claire Smith Bermingham : violon

Titres


01. Rock A Bye Baby
02. Robin Redbreast
03. So This Is Love
04. Sleep Little Baby
05. In My Arms
06. Annie's Song
07. Down In The Meadow
08. Lullaby In The Night
09. Fireflies
10. Return To Pooh Corner
11. Once In A Garden
12. Baby Mine
13. Misty Blue

mardi 15 décembre 2015

Blackmore's Night - Secret Voyage (2008)

Blackmore's Night Secret Voyage
Blackmore's Night - Secret Voyage
(2008)
Secret Voyage est le septième album studio du groupe Blackmore's Night composé du célèbre guitariste Ritchie Blackmore et de son exquise épouse à la voix d'ange, Candice Night. 

Avec ce nouveau disque, notre duo nous convient à un voyage dont eux seuls connaissent le secret. A la fois magiciens et conteurs, ils possèdent l'incroyable pouvoir de remonter le temps. Ainsi, ils nous emmènent tour à tour à l'époque mystérieuse des Celtes (Peasant's Promise qui ressemble à s'y méprendre à du Loreena McKennitt), au Moyen Âge des troubadours (The Circle, Sister Gypsy), à la belle Renaissance (Empty Words) ou dans le monde contemporain avec la géniale reprise Can't Help Falling In Love d'Elvis Presley ou celle, bien plus récente, de Rainbow, groupe fondé en 1975 par ce même Ritchie Blackmore, Rainbow Eyes

Ce voyage nous conduit également aux portes de la Russie éternelle, dans un camp tsigane, autour d'un feu de camp (Toast To Tomorrow) puis dans le romantique château de Waldeck, en Allemagne (Prince Waldecks Galliard).

L'ambiance générale festive, sans prise de tête, rend ce nouvel album attachant. Instruments modernes et instruments traditionnels se côtoient constamment et offrent un feu d'artifice de bonne humeur qui fait le plus grand bien. Du haut de ses huit minutes, le dynamique Locked Within The Crystal Ball en est le plus bel exemple. 

Musiciens


Candice Night : chant, bombarde, flûte
Ritchie Blackmore : guitares, mandoline, vielle, violon, percussions

Pat Megan : claviers, programmation
Gypsy Rose : violon
Bard David : chœurs
Joe Castle : chœurs
Jim Manngard : chœurs

Titres


01.God Save The Keg
02. Locked Within The Crystal Ball
03. Gilded Cage
04. Toast To Tomorrow
05. Prince Waldecks Galliard
06. Rainbow Eyes
07. The Circle
08. Sister Gypsy
09. Can't Help Falling In Love
10. Peasants Promise
11. Far Far Away
12. Empty Words

dimanche 14 décembre 2014

Blackmore's Night - Fires At Midnight (2001)

Blackmore's Night - Fires At Midnight (2001)
Blackmore's Night -
Fires At Midnight (2001)
Blackmore's Night est un duo formé en 1997 par le légendaire guitariste Ritchie Blackmore en compagnie de sa délicieuse épouse, Candice Night. Est-il encore nécessaire de présenter Ritchie Blackmore ? Pour mémoire, rappelons qu'il a fondé Deep Purple en 1968 avec Jon Lord et Ian Paice, puis Rainbow en 1975, qu'en 2003, il a été classé au rang de 55ème meilleur guitariste de tous les temps par le magazine américain Rolling Stone, qu'une guitare porte son nom, la Ritchie Blackmore Stratocaster, et que ce maniaco-dépressif est redouté pour son très, très, très mauvais caractère. Bref, Ritchie Blackmore est un dieu vivant du rock.

Au début des année quatre-vingt dix, lors d'une tournée avec Deep Purple, il tombe amoureux d'une jeune choriste répondant au doux prénom de Candice. Quand un journaliste lui demande, quelques années après, pourquoi il a abandonné son ancien groupe pour fonder Blackmore's Night, une réponse tranchante fuse sans tarder : "Quand je jouais dans Deep Purple, je me suis rendu compte que je jouais pour les guitaristes assis au premier rang. Et un jour, j'ai décidé de jouer pour toute la salle. Ma reconversion tend vers cette idée, de jouer de la belle musique pour qui veut l'entendre". Ainsi, d'un hard rock électrique et couillu, l'artiste est passé à une musique acoustique de type Renaissance. Rude ! Plus d'un fan a dû être dérouté à l'écoute de ce nouveau projet.

Lors d'un passage à York, le couple fait la connaissance d'Angela Goldthorpe, organisatrice de leur concert dans la ville. Par son intermédiaire, Mostly Autumn décroche, en 2000, une audition puis est ensuite retenu pour jouer en première partie de leur tournée, la première de ce nouveau millénaire. Ce choix n'est guère surprenant vu la proximité musicale des deux entités. Toutefois, c'est un Mostly Autumn en formation réduite qui part sur la route puisque seuls Bryan Josh, Heather Findlay et Angela Goldthrope sont conviés. La tournée les mènent dans des lieux aussi insolites que des châteaux, des églises ou des théâtres, mais également dans des salles de concert plus classiques.

En 2001, le trio rejoint à nouveau le duo pour la tournée promotionnelle à travers l'Europe de Fires At Midnight. Cet album est le troisième du groupe. Il fait suite à Shadow Of The Moon (1998) et à Under A Violet Moon (1999). Bien que plus électrique que ses illustres prédécesseurs, les instruments médiévaux et Renaissance sont cependant, une fois encore, à l'honneur : vielle, harpe, flûtes, bombarde, mandoline, cornemuse, violon, etc. Le jeu est, comme à l'accoutumée, impeccable et parfaitement maîtrisé. Ritchie s'éclate avec ses guitares et Candice chante divinement bien. Des titres comme Home Again et Fires At Midnight sont taillés pour la scène et il est impossible d'y résister.

Dommage cependant qu'aucun musicien de Mostly Autumn n'ait été invité à venir jouer quelques notes lors des sessions d'enregistrement. Difficile d'imaginer ce que cela aurait pu donner. Mais, nos troubadours n'ont pas pour autant oublié leurs amis Yorkais. Dans le livret de l'album, la délicate ballade Hanging Tree est illustrée par la magnifique peinture d'une certaine... Heather Findlay. Ultime souvenir d'une époque à la fois si proche et déjà si lointaine.

Musiciens


Ritchie Blackmore : guitares, mandoline, vielle, tambourin, percussions
Candice Night : chant, bombarde, harpe, recorder, flûte, cornemuse électrique

Sir Robert of Normandie : basse, chœurs
Carmine Giglio : claviers
Pat Regan : claviers
Chris Devine : violon, alto, flûtes
Mike Sorrentino : batterie
Albert Dannemann : cornemuse
Richard Wiederman : trompettes
John Passanente : trombone

Ruby's Choir : chœurs

Titres


01. Written In The Stars
02. The Time They Are Changin'
03. I Still Remember
04. Home Again
05. Crowning Of The King
06. Fayre Thee Well
07. Fires At Midnight
08. Hanging Tree
09. Storm
10. Mid Winter's Night
11. All Because Of You
12. Waiting Just For You
13. Praetorius (Courante)
14. Benzai-Ten
15. Village On The Sand
16. Again Someday