Affichage des articles dont le libellé est Mae McKenna. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Mae McKenna. Afficher tous les articles

dimanche 13 mars 2016

Mike Oldfield - Music Of The Spheres (2008)

Mike Oldfield Music Of The Spheres
Mike Oldfield - Music Of The Spheres
(2008)
On ne présente plus Mike Oldfield, légende vivante du rock progressif. En quelques années, il est devenu un véritable modèle pour toute une génération de musiciens, parmi lesquels Rob Reed de Magenta qui n'a jamais caché son admiration à son égard. 

Mike Oldfield fait également partie de ces pionniers qui ont insufflé l'utilisation de voix féminines dans leur musique. Tout le monde a en mémoire sa collaboration avec Maggie Reilly sur Crises en 1983 et le tube international Moonlight Shadow, repris en 1989 par l'éblouissante Queen of Prog, Annie Haslam de Renaissance. Dès son premier album Tubular Bells en 1973, il a fait appel à des choristes dont l'une d'elles, Sally, était sa propre sœur. Elle reviendra sur ses trois opus suivants et connaîtra une certaine renommée grâce à ses envolées célestes sur Shadow Of The Hierophant de Voyage Of The Acolyte, première oeuvre en solo de Steve Hackett alors guitariste de Genesis, sortie en 1975. En 1978, Maddy Prior participe à Incantations, puis, presque dix ans plus tard, Bonnie Tyler, alors au sommet de sa gloire, chante sur Islands de l'album du même nom paru en 1987. 

En 2008, pour Music Of The Spheres, son nouvel album tant attendu, Mike fait appel une nouvelle fois à un chœur strictement féminin composé notamment de Mae McKenna, chanteuse écossaise qui avait participé, en 2004, au premier opus de Dave Bainbridge, Veil Of Gossamer, aux côtés de Joanne Hogg (Iona) et de Rachel Jones (Karnataka), ainsi qu'à Hayley Westenra, jeune interprète soprano néo-zélandaise membre des Celtic Woman. Elle n'intervient que sur On My Heart et On My Heart Reprise, mais chacune de ses vocalises est absolument lumineuse.

Avec Music Of The Spheres, pièce de musique classique pour orchestre, piano et guitare acoustique, Mike a laissé de côté tous les instruments électroniques qui ont fait son succès. Lui ne joue que de la guitare acoustique. Les parties de piano sont interprétées par le célèbre pianiste d'origine chinoise Lang Lang. Le Sinfonia Sfera Orchestra se compose de 75 musiciens dirigés par Karl Jenkins, connu pour avoir été un membre éminent du groupe de rock progressif Soft Machine à partir de 1972. 

Si la musique fait explicitement référence aux œuvres antérieures de l'artiste, elle oscille entre bande originale de film genre John Williams, et poème symphonique inspiré des Planètes de Gustav Holst. Des planètes, il en est effectivement question ici car la "Musique des Sphères" est une ancienne théorique grecque datant de l'Antiquité selon laquelle l'univers serait régi par des rapports numériques harmonieux. Chaque distance entre les planètes correspondrait en réalité à des intervalles musicaux et ce sont ces vibrations qu'a tenté de reproduire Mike Oldfield.

Sans être aussi révolutionnaire que son travail des années 70, Music Of The Spheres demeure sans aucun doute l'œuvre la plus ambitieuse et réussie de ce talentueux musiciens au cours des années 2000. A explorer sans modération. 

Musiciens


Mike Oldfield : guitare acoustique
Lang Lang : piano
Hayley Westenra : chant

Mary Carewe : chœurs
Jacqueline Barron : chœurs
Nicole Tibbels : chœurs
Mae McKenna : chœurs
Heather Cairncross : chœurs
Sarah Eyden : chœurs

The Sinfonia Sfera Orchestra

Titres


Part 1
01. Harbinger
02. Animus
03. Silhouette
04. Shabda
05. The Tempest
06. Harbinger Reprise
07. On My Heart

Part 2
08. Aurora
09. Prophecy
10. On My Heart Reprise
11. Harmonia Mundi
12. The Other Side
13. Empyrean
14. Musica Universalis  

samedi 22 août 2015

Songs For Luca 2 (2007)

Songs For Luca 2
Songs For Luca 2
Quatre ans après Songs For Luca, le couple Bainbridge renouvelle l'expérience en réunissant sur une nouvelle compilation sobrement intitulée Songs For Luca 2, un grand nombre d'artistes. Le but recherché étant toujours le même, à savoir récolter des fonds afin de venir en aide à leur fils autiste, Luca. Au final, 2 CD, 140 minutes de musique et une trentaine de participants et de titres portés par de magnifiques voix féminines.

Joanne Hogg est la chanteuse la mieux représentée puisqu'il nous est possible de l'entendre sur quatre titres. Entourée de Roine Stolt des Flower Kings à la guitare, de Dave Bainbridge aux claviers, de Nick Beggs à la basse, de Frank van Essen à la batterie et accompagnée d'Heather Findlay de Mostly Autumn au chant, elle livre une version totalement transformée et magnifiée de Journey Into The Morn issue de l'album de Iona du même titre. C'est également en compagnie de ses amis Dave Bainbridge, Troy Donockley et Frank van Essen qu'elle réinterprète deux chansons tirées de son premier album solo, Looking Into Light. Enfin, le remix de Bird Of Heaven de Iona ouvre le second disque. On retrouve sa version originale sur Beyond These Shores. Si Joanne n'en demeure pas moins discrète sur ce titre, le splendide solo final de guitare exécuté par Dave Bainbridge mérite à lui seul son écoute. 

Autre merveille que recèle cette compilation, la chanson Circles Of Stone du projet musical Chasing The Monsoon. Formé de Ian Jones, bassiste de Karnataka, du claviériste Steve Evans, producteur de l'album Delicate Flame Of Desire, du guitariste Ian Simmons et de la chanteuse Lisa Fury, ce titre est un mélange de musique celtique, progressive et ambient navigant dans les mêmes eaux que Karnataka. A noter d'ailleurs que Lisa Fury succédera à Rachel Jones au sein du groupe de Swansea et qu'au moment où nous écrivons ces lignes, aucun album de Chasing The Monsoon n'a encore vu le jour. Circles Of Stone demeure donc le seul titre de cette expérience musicale à être gravé sur CD.

Déjà présente sur l'EP Spirits Of Christmas Past, Winter Is King a bénéficié d'un remix exclusif du guitariste Ben Matthews du groupe Thunder. Cette douce chanson hivernale composée et chantée par Heather Findlay prend toute son ampleur grâce au duo de flûtes formé d'Angela Gordon et de Troy Donockley. Un vrai régal pour les oreilles tout comme le titre d'ouverture du premier CD, Eirigh Suas A Stoirin enregistré par Moya Brennan (Clannad) et ses musiciens. Cet inédit s'inscrit dans la grande tradition des ballades celtiques enivrantes.

Il serait trop fastidieux d'aborder tous les morceaux. Précisons simplement qu'à côté d'artistes confirmés tels que Mae McKenna, Nick Fletcher ou Phil Keaggy, d'autres, moins connus et répartis aux quatre coins de la planète, nous ouvre une fenêtre sur leur univers qui ne demande qu'à être exploré. Parmi eux, nous trouvons l'Allemand Frank Bossart et son projet Eureka, le groupe de rock progressif japonnais Kenso, Chris Hale et Peter Hicks, deux Américains qui ont grandi en Inde et qui ont formé Aradhna en 1999, ou encore Theophonic Cloud, duo basé en Alaska. 

Songs For Luca 2 n'est donc pas qu'une simple compilation. Nombreux sont les titres inédits et les artistes plus ou moins connus qui, d'une manière ou d'une autre, gravitent dans la fructueuse galaxie Iona. Il faut plutôt voir ce disque comme une passerelle entre ces différents musiciens dont l'écoute ne peut que susciter l’enthousiasme et le désir de découvrir de nouveaux horizons musicaux.  

Titres et interprètes


1.01. Eirigh Suas A Stoirin (Moya Brennan)
1.02. Big Fish Rumba (David Beegle)
1.03. Journey Into The Morn - new version (Joanne Hogg)
1.04. A Stor Mo Chroi (Troy Donockley / Dave Bainbridge)
1.05. Strange Kind Of Friend (Martyn Joseph)
1.06. Lost For You (Soulful Terrain)
1.07. A Winter In Hokkaido (Kenso)
1.08. I Ask No Dream (Joanne Hogg)
1.09. Asilomar Sunrise (Keith Baker)
1.10. Across The Sea (Dave Bainbridge / Phil Keaggy)
1.11. Rahim Dhaga (Aradhna)
1.12. Arabesque (Eureka)
1.13. Excuses To Fall (Richard John Thompson)
1.14. In Your Arms (Debbie Bainbridge)
1.15. Dreaming (Invisible Opera Company Of Tibet)

2.01. Bird Of Heaven - 2007 remix (Iona)
2.02. Do Wot You Want (Nick Beggs)
2.03. Circles Of Stone (Chasing The Monsoon)
2.04. Hymn To The Sea (Troy Donockley)
2.05. Silver Moon (Nick Fletcher)
2.06. Super Glue (Rachel Taylor-Beales)
2.07. Sacred Space (Debbie Bainbridge)
2.08. Winter Is King (Mostly Autumn)
2.09. O Euchari (David Fitzgerald / Dave Bainbridge)
2.10. A Prayer (Mae McKenna / Dave Bainbridge)
2.11. The Brilliance Of Stars (Deborah Martin)
2.12. Almighty Father Who Dost Give (Joanne Hogg)
2.13. Out Of The Ether (Guillermo Cides / Emmett Chapman)
2.14. Luca (Theophonic Cloud)
2.15. Red Sun (Nick Fletcher / Dave Bainbrige)

mercredi 11 février 2015

Dave Bainbridge - Veil Of Gossamer (2004)

Dave Bainbridge - Veil Of Gossamer (2004)
Dave Bainbridge - Veil Of Gossamer
(2004)
Après Troy Donockley puis Joanne Hogg, Dave Bainbridge sort, en 2004, son premier album solo, Veil Of Gossamer. Il lui aura fallu deux années complètes de préparation pour réaliser ce chef d’œuvre. A l'origine, il avait envisagé de tout faire tout seul, de jouer de tous les instruments et de ne faire appel que ponctuellement à quelques musiciens additionnels. Au final, s'il joue bien d'une quinzaine d'instruments, plus d'une dizaine d'artistes sont venus lui prêter main forte, dont trois magnifiques chanteuses aux voix si envoûtantes : Joanne Hogg, Rachel Jones et Mae McKenna.

Il est désormais inutile de présenter la célèbre chanteuse du groupe britannique Iona, Joanne Hogg. C'est un peu grâce à elle, d'ailleurs, si cet album a pu voir le jour car elle s'est mise en retrait de Iona après être tombée enceinte de son premier enfant, ce qui a laissé du temps libre à Dave. Elle est présente par ses vocalises sur cinq titres et chante seule sur le poignant Until The Tide Turns qui se termine par un magnifique final de cornemuse exécuté par Troy Donockley. Dave avait prévu de faire interpréter cette chanson par Moya Brennan, mais, trop occupée par l'enregistrement de Two Horizons, il l'a finalement faite enregistrée par Joanne, en Irlande, alors enceinte de huit mois. Le résultat est époustouflant.

Pour enregistrer Rachel Jones, il s'est rendu au Pays de Galle, terre natale de la fascinante chanteuse de Karnataka. Rachel et Dave se sont rencontrés en novembre 2002, lors d'un concert de Iona pour le Classic Rock Society. Il sont restés en contact par la suite et, impressionné par le timbre de sa voix, Dave a de suite pensé à elle pour son projet. Elle ne chante pas à proprement parlé de chanson, sa voix sert d'accompagnement harmonieux aux titres les plus forts du disque : Chanting Waves, Over The Waters, The Everlasting Hills et Star-Filled Skies. Combinée à celles de Joanne et Mae McKenna, elle renforce à merveille la texture déjà si profonde de chacun de ces morceaux.

Malgré ses racines irlandaises et écossaises, c'est en Angleterre que Dave a réalisé ses séances d'enregistrements avec Mae McKenna. Chanteuse du groupe Contraband, au début des années 70, qui mêlait à la fois chansons traditionnelles celtes et musique folk-rock contemporaine, Mae entame ensuite une carrière solo et sort trois albums sur Transatlantic Records entre 1975 et 1977. Dans les années 80 et au-delà, elle demeure dans l'ombre et travaille essentiellement en studio. Elle réalise un grand nombre de sessions de chant pour des artistes aussi divers que Donna Summer, Kylie Minogue, Pete Townshend, Sting, Michael Jackson, Annie Lennox, Björk, Blur, Manic Street Preachers, ABC, Chris Rea ou encore Tears For Fears. Outre les vocalises, Dave lui confie la mission de chanter les trois passages de l'album en gaélique et c'est tout à notre avantage de pouvoir ainsi écouter distinctement cette grande voix aux sonorités si celtiques. Nous avions déjà pu l'entendre auparavant sur deux chansons de la compilation Songs For Luca, mais son chant s'insère ici en parfaite symbiose avec l’œuvre de Dave. 

Parmi les musiciens invités, quatre sont des membres ou ex-membres de Iona : les inévitables Troy Donockley et Frank van Essen ainsi que les bassistes Tim Harries et Nick Beggs. Les autres sont des proches de cette galaxie Iona puisque le violoniste Peter Whitfield a joué sur les premiers albums du groupe, William Schofield est le violoncelliste de l'Emperor String Quartet, Peter Fairclough était le batteur de Plan B, groupe crée dans les années 80 par Dave, et Chris Hale est le chanteur de Aradhna.

Sur le plan musical, Dave Bainbridge nous offre une œuvre personnelle dense, très riche, influencée aussi bien par le mysticisme chrétien d'origine celte (monastère de l'île de Iona, légende de saint Cuthbert, Royaume céleste), que par des poètes (George MacLeod, David Adam) ou de célèbres compositeurs (Gustav Mahler, Erik Satie, Mike Oldfield). Cet album est donc vivement recommandé à toute personne curieuse qui souhaite explorer en profondeur la galaxie Iona et découvrir de nouvelles sensations musicales qui ne peuvent que séduire.

Musiciens


Dave Bainbridge : claviers, guitares, bouzouki, mandoline, balafon, percussions, harpe

Mae McKenna : chant
Rachel Jones : chant
Joanne Hogg : chant
Chris Hale : chant
Troy Donockley : uilleann pipes, tin whistle, low whistle, chant
Peter Whitfield Strings : violon, alto
William Schofield : violoncelle
Nick Beggs : basse
Tim Harries : basse
Frank van Essen : violon, batterie, percussions
Peter Fairclough : percussions

Titres


01. Chanting Waves
02. Over The Waters
03. Veil Of Gossamer
04. The Seen And The Unseen
05. The Everlasting Hills (part 1)
06. The Everlasting Hills (part 2)
07. The Everlasting Hills (part 3)
08. The Everlasting Hills (part 4)
09. The Everlasting Hills (part 5)
10. Seahouses
11. Until The Tide Turns
12. The Homeward Race
13. Star-Filled Skies (part 1)
14. Star-Filled Skies (part 2)
15. Star-Filled Skies (part 3)
16. Star-Filled Skies (part 4)

jeudi 15 janvier 2015

Songs For Luca (2003)

Songs For Luca (2003) - Dave Bainbridge - Iona
Songs For Luca (2003)
Je m'appelle Luca. Je vis dans le Lincolnshire, en Angleterre. Je suis autiste et pour me venir en aide, mon Papa (Dave Bainbridge) qui joue dans un groupe de musique appelé Iona, et ma Maman (Debbie Bainbridge) ont souhaité m'inscrire au programme Son-rise® du Centre Américain du Traitement de l'Autisme qui a pour objectif de favoriser le développement des enfants comme moi. Afin de financer ce projet, mes parents ont fait appel à tous leurs amis pour qu'ils participent bénévolement à une compilation simplement dénommée Songs For Luca. Cette compilation regroupe vingt-six titres, dont onze inédits, sur deux CD et on retrouve de grandes figures de la scène musicale progressive, celtique, folklorique et chrétienne.

Toute ma famille s'est investie dans ce projet ambitieux. Ma sœur adorée, Evie, nous a apporté tout son soutien. Maman a joué deux morceaux de piano composés spécialement pour l'occasion, Starlit Garden et Bright Flame, sur lesquels elle exprime tout son amour maternel. Papa a lui aussi écrit et joué à la guitare In The Wake Of Colmcille. Ensuite, il a regardé vers l'Extrême-Orient et a remixé l'instrumental Beijing que l'on peut entendre sur le premier album de Iona, et il a dévoilé une version live jusque là inédite du flamboyant Man (Matthew The Man - The Book Of Kells) enregistré à Tokyo en 2001. Quant à moi, avec mes crayons, j'ai dessiné la pochette.

Ma grande famille Iona s'est également mobilisée. Les vieux complices, David Fitzgerald et Papa, ont offert une interprétation live de Open My Eyes - Reprise dont la version originale se trouve sur leur album commun, The Eye Of The Eagle. C'est d'ailleurs Oncle David (Fitzgerald) qui a l'honneur d'ouvrir Songs For Luca avec le très aérien Columba Aspexit, premier titre également de son dernier album Breath Of Heaven. Tante Joanne (Hogg) met l'accent sur l'aspect familial de se projet en autorisant la reproduction de Brightest And Best, extrait de Looking Into Light, sur lequel elle chante accompagnée par ses trois sœurs, Helen, Doreen et Muriel. Oncle Troy (Donockley), quant à lui, nous a envoyé l'instrumental Sights tiré de son premier album solo, The Unseen Stream. Mes autres oncles, Nick (Beggs) et Frank (van Essen) nous ont fait un double cadeau avec deux inédits chacun. Tonton Terl (Bryant) apparaît également sur deux titres. Celui issu de son album PsalmMy Song Is Love Unknown,  très cérémonieux avec son orgue d'église sur lequel se pose la délicate voix de Tante Joanne. Et celui de son nouveau groupe Eden's Bridge, Open Sea, que l'on pouvait déjà entendre sur leur dernier album paru en 2002, Isles Of Tide.

Et puis de nombreux autre amis sont là. Les anciens comme Peter Fairclough du jazz band Peter Fairclough Group (Shepherd Wheel) qui jouait avec Papa au sein du groupe Plan B formé bien avant que je naisse, dans la première moitié des années 80, ou bien Adrian Snell dont Papa était le guitariste et le claviériste dans, cette fois-ci, la seconde moitié des années 80. C'est par son intermédiaire qu'il a rencontré Oncle David et Tante Joanne, noyau du futur Iona. Like Father, Like Son, au titre très symbolique, est la chanson qu'il interprète pour ma compilation. De grandes dames sont aussi présentes parmi lesquelles la mythique chanteuse du non moins mythique Clannad, Maire (Moya) Brennan (Misty Eyed Adventures), l'actrice et chanteuse anglaise Julie Tippetts (Lament), Mae McKenna à la voix si douce (The Whistlin' Gypsy Rover, Ca' The Ewes) et les merveilleuses Rachel Jones et Anne-Marie Helder de Karnataka (After The Rain). Ils sont peut être à la fin de ma présentation, mais ils n'en demeurent pas moins de grands artistes : Rick Wakeman et ses claviers magiques (Morning Has Broken), l'Américain Jeff Johnson (I'll Look For You) et les groupes de musique progressive Gentle Giant (Aspirations) et The Flower Kings (A King's Prayer).

A toutes et à tous, je leur dis un grand merci d'avoir contribué à cette si belle compilation qui dresse un panorama complet de la galaxie Iona et bien au-delà. A vous qui achèterez ce disque, je vous remercie également car tous les fonds récoltés me permettront de mieux affronter les difficultés de la vie et contribueront, sans aucun doute, à améliorer le sort de l'enfant que je suis.

Titre et Interprètes


1.01. Columba Aspexit (David Fitgerald)
1.02. Open Sea (Eden's Bridge)
1.03. Sights (Troy Donockley)
1.04. In The Wake Of Colmcille (Dave Bainbridge)
1.05. Shepherd Wheel (Peter Fairclough Group)
1.06. King's Prayer (The Flower Kings)
1.07. Brightest And Best (Joanne Hogg)
1.08. For Luca (Nick Beggs)
1.09. Whistlin' (Mae McKenna)
1.10. Ester (Frank van Essen)
1.11. Beijing - The Widescreen Remix (Iona)
1.12. I'll Look For You (Jeff Johnson)
1.13. Starlit Garden (Debbie Bainbridge)

2.01. After The Rain (Karnataka)
2.02. Morning Has Broken (Rick Wakeman)
2.03. My Song Is Love Unknown (Terl Bryant)
2.04. Labyrinth (Frank van Essen)
2.05. Lament (Julie Tippetts)
2.06. Man - Live in Tokyo (Iona)
2.07. Like Father, Like Son (Adrian Snell)
2.08. Misty Eyes Adventures (Maire Brennan)
2.09. Forever In My Heart (Nick Beggs)
2.10. Aspirations (Gentle Giant)
2.11. Ca' The Ewes (Mae McKenna)
2.12. Open My Eyes - Reprise (Dave Bainbridge & David Fitzgerald)
2.13. Bright Flame (Debbie Bainbridge)